Abonnez-vous à la Happy newsletter  & 

recevez votre Kit booster de Bonheur !

Voyagez dans la positivité : rejoignez instagram

Découvrez des posts qui vous veulent du bien

22/01/2017

29/10/2016

25/10/2016

Please reload

Hara hachi bu for ever

Vous avez certainement déjà entendu parler d’Okinawa, cet archipel japonais où vivent des centenaires par milliers (50 pour 100 000 habitants)… 60 ans y sonne l'âge de la renaissance, & il existe même une fête, le kajimaya, qui célèbre le 97ème anniversaire ! Mais savez-vous comment les Okinawaïens font-ils pour vivre si âgés & en bonne santé ?

 Umibudo (raisin de la mer) est une algue typique de la cuisine d'Okinawa

 

 

Ils appliquent le Hara hachi bu

 

C'est un principe consistant à s’arrêter de manger à 80% de satiété, donc avant de ne plus avoir faim, le cerveau nécessitant 20 minutes pour détecter la sensation de rassasiement. Préparer des assiettes colorées, manger lentement & savourer chaque bouchée, bref manger en pleine conscience, permet de s’arrêter à temps. Aparté : j'aborde le sujet sous un autre angle dans mon e-book destiné à booster votre bien-être quotidien (disponible gratuitement par simple abonnement à la happy newsletter).

 

 

Mais revenons à nos moutons !

 

A Okinawa, la réduction du nombre de calories n’est pas un objectif mais une conséquence directe du régime alimentaire (en moyenne 1 800 calories ingérées lorsqu'on en avale 2 200 en France) : à calories égales, un individu se sent plus rassasié en mangeant une grande quantité d’aliments peu caloriques qu’en absorbant une petite quantité d’aliments très caloriques.

 

 

Comment suivre le régime Okinawaïen ?

 

Il est à 80 % végétal, riche en fibres, minéraux & vitamines. Au quotidien, il préconise 7 fruits & légumes (hors fruits secs & oléagineux), 7 portions de céréales complètes ou légumes secs, 2 plats à base de soja, beaucoup d’épices & d’algues.

La cuisine okinawaïenne utilise les plantes de l’archipel : le goya, concombre amer aux propriétés antidiabétiques, la patate douce, riche en vitamine E, le getto (de la famille du gingembre, ses feuilles contiennent du resvératrol, un antioxydant), le shikuwasa, un agrume aux vertus anti-inflammatoires.

 

Les 20 % de produits d’origine animale restants sont du poisson à raison de 3 fois par semaine, très peu de viande, d’œufs & de produits laitiers.

 

Les aliments sont pour la plupart peu transformés, cuits à la vapeur, sans ajout de matières grasses, très peu sucrés ou salés. Les saveurs sont variées & les plats associent aliments crus & cuits.

 

Il faut boire au minimum 1,5 l d’eau par jour ainsi que 2 thés verts, pour l’apport en antioxydants. Sachez, si ce régime vous semble un tantinet austère, qu’un peu d’alcool de riz est aussi toléré (youpi, c’est la fête) !

 

 

La promesse d'une longue vie

 

Plus qu’une hygiène alimentaire, on peut dire que le régime Okinawa est une véritable philosophie de vie : une perception positive du monde, des dispositifs efficaces de gestion du stress, une prédisposition à rester en mouvement, du soutien, de l’inventivité et de l’humour. Une recette qui booste l'espérance de vie !

 

Alors, vous démarrez quand ?!

 

 

#vivezvibrez !

Laetitia

 

 

CE POST VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE & ABONNEZ-VOUS A LA HAPPY NEWSLETTER ! LE PARTAGE, C'EST LA VIE!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • So Wonderflow sur Facebook
  • So Wonderflow sur Instagram
  • Sowonderflow sur Pinterest
  • So Wonderflow sur Twitter
  • Gris Icône YouTube