Abonnez-vous à la Happy newsletter  & 

recevez votre Kit booster de Bonheur !

Voyagez dans la positivité : rejoignez instagram

Découvrez des posts qui vous veulent du bien

22/01/2017

29/10/2016

25/10/2016

Please reload

Les trucs pour arrêter de s'inquiéter

 

Vous ne savez pas de quoi demain sera fait, mais le moins qu'on puisse dire, c'est que cela vous inquiète beaucoup (trop) ? Santé, argent, travail, enfants, amour... tout est source de préoccupation. Pourtant, s'inquiéter à tout va gâche des moments précieux, crée des tensions & de la fatigue. Heureusement, il existe des solutions pour avancer : le lâcher prise & l'écoute de soi.

 

S'inquiéter, c'est souffrir deux fois

 

Cette semaine, alors que je re-visionnais "Les Animaux Fantastiques", un film que j'aime beaucoup, une scène m'a interpellée. Norbert Dragonneau, le personnage principal, y explique sa philosophie de vie : "Ne pas s'inquiéter, car s'inquiéter revient à souffrir deux fois". Il n'a pas tort le bougre ! 

 

Quand on s'inquiète, on anticipe un malheur sur lequel on n'a pas forcément de contrôle, & qui n'arrivera peut-être pas. On se crée donc un stress, voire une souffrance, basé(es) sur une incertitude. L'inquiétude peut même nous confiner dans l'immobilisme, générer des tensions avec nos proches, nous empêcher de mener notre vie comme on le souhaiterait.

 

 

Alors comment ne plus s'inquiéter inutilement?

 

Bien sûr, si vous avez eu des parents hyper-anxieux ou subi un traumatisme, un psychothérapeute pourra vous aider efficacement. & si votre cercle social est anxiogène, mieux vaut en changer ! Mais de manière générale, rien ne vaut le lâcher prise. Ce n'est pas si difficile de changer ses comportements, quand on part du principe que l'inquiétude n'empêche pas une mésaventure d'arriver, mais pollue fortement votre tranquillité.

 

Pour apprendre à lâcher prise, la pratique régulière de la respiration dite 4-7-8, la relaxation, ou encore de la méditation ont fait leurs preuves. Il est également conseillé de faire du sport, car l'exercice fait augmenter le taux de sérotonine, qui soulage l'anxiété et nous amène à nous sentir plus heureux.

 

Je ne saurais que trop vous recommander l'aromathérapie car certaines huiles essentielles, comme le pamplemousse, ont des propriétés calmantes.

 

Enfin, pour relativiser les choses, faites des exercices de visualisation positive et couchez sur le papier toutes vos sources d'inquiétude, classez les par ordre d'importance, & contrez-lez.

 

Posez-vous ensuite la question : qu'arriverait-il si vous saviez avec certitude que tout ce qui vous inquiète est sans fondement ? Si vous aviez l'assurance que le problème qui vous inquiète sera résolu au moment opportun, & que d'ici peu, vous serez heureux de l'avoir résolu car il vous aura permis non seulement de créer des liens, mais aussi de découvrir de nouveaux lieux, d'acquérir des aptitudes, de bénéficier de ressources & de conseils ?

 

Pour ma part, je suis confiante. Je suis persuadée que tout ce qui arrive dans notre vie, épreuve difficile ou épisode joyeux, a une raison d'être, & vise au mieux nos intérêts. Si vous y repensez, vous verrez que vous en avez déjà fait l'expérience à plusieurs reprises. Il est donc inutile de s'inquiéter & impossible de tout contrôler, mais il est nécessaire d'accepter l'incertitude & les imperfections pour apprécier ce que la vie nous offre, indépendamment de toute notion de réussite ou d'échec.

 

 

L'échec? Parlons-en justement !

 

En France, l'échec est mal vécu, alors on s'inquiète d'échouer ... mais ça ne sert pas notre cause ! Si vous voulez lancer votre entreprise ou faire un tour du monde par exemple, il ne faut pas avoir peur de vous lancer, il vaut mieux tester vos idées, écouter vos envies profondes & vos ambitions !

 

Des obstacles à franchir, il y en aura c'est certain, mais à coeur vaillant rien d'impossible ! Autant vivre l'instant présent & accepter les imprévus comme un plus sur votre chemin de vie. Car contrairement à l'idée véhiculée en France, échouer n'est pas grave et n'est pas une fin en soi.  Nos compatriotes anglo-saxons ont bien intégré ce concept et disent d'ailleurs To take a chance et non Prendre un risque. Vous saisissez la nuance ?

 

Si vous n'atteignez pas vos objectifs, que peut-il vous arriver au pire ? Apprendre de vos erreurs, voilà tout ! Il vaut mieux se fier à vos intuitions & qu’importe l’échec, car chaque expérience a le pouvoir de nous faire grandir. 

Regardez-moi, je n’aurais jamais démarré mon projet si je m'étais inquiétée, si j’avais essayé de tout prédire ou de tout rationaliser avant de me lancer. J'ai réfléchi à ma mission de vie, à ce que j'avais envie de faire & ce que je pouvais donner aux autres. Point. Parce que la vie finalement, est-ce que ça ne serait pas précisément ce qui arrive quand on avait prévu autre chose? 

 

 

#vivezvibrez !

Laetitia

 

 

CE POST VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE & ABONNEZ-VOUS A LA HAPPY NEWSLETTER ! LE PARTAGE, C'EST LA VIE !

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • So Wonderflow sur Facebook
  • So Wonderflow sur Instagram
  • Sowonderflow sur Pinterest
  • So Wonderflow sur Twitter
  • Gris Icône YouTube