Abonnez-vous à la Happy newsletter  & 

recevez votre Kit booster de Bonheur !

Voyagez dans la positivité : rejoignez instagram

Découvrez des posts qui vous veulent du bien

22/01/2017

29/10/2016

25/10/2016

Please reload

Pomme de reinette & pomme d’Happy !

Clin d’œil à la chansonnette enfantine Pomme de reinette & pomme d’Api pour aborder un sujet capital : l’éducation de nos enfants. Plus exactement, l'éducation de nos enfants vers le Bonheur.
Bien sûr, les parents y jouent un rôle fondamental... mais qu'en est-il de l'école aujourd'hui ? L'apprentissage dispensé y semble carencé & un tantinet old fashion : le système éducatif gagnerait certainement à se réinventer pour propulser l'école au rang d'Ecole de la Vie. Puisque le bonheur est notre objectif majeur, l'école n'est-elle pas le lieu privilégié pour apprendre à se rendre heureux & rendre heureux ceux qui nous entourent ?

 

 


Moins d'avoir, & plus d'être

 

Pour trouver le bonheur, rien ne sert d'emmagasiner des tonnes de connaissances, d'accumuler des multitudes de biens, de briller dans un job prestigieux mais creux : si l'avoir permettait d'être (& d'être heureux), ça se saurait ;-) & pourtant, l'accomplissement matériel est encore pour la majorité d'entre nous LE synonyme du bonheur. Alors je me dis que c'est là que l'école a un rôle important à jouer :  elle peut faire évoluer les mentalités, accompagner les enfants, & donc les adultes en devenir, vers l'être plutôt que l'avoir.

 

Par être, j'entends : apprendre à se connaître & à mieux s'accepter soi & les autres, cultiver la capacité enfantine à s'émerveiller de tout, transcender les difficultés pour les transformer en opportunités, en inspirations.

 

Par être, j'entends surtout : apprendre à être libre d'être soi-même, de ne pas porter de masque, de ne pas jouer de rôle pour feindre d'être qui les autres attendent que l'on soit. Histoire de ne pas se réveiller quelques années plus tard & devoir se reconditionner pour enfin se (re)trouver.

 

La meilleure façon de se concocter un avenir heureux, c'est de mettre tous les atouts de son côté le plus tôt possible pour le créer. C'est là que l'on arrive au cœur du sujet : comment l'école peut-elle y contribuer concrètement ?

 

 

Renforcer les qualités humaines innées

 

Durant 75 ans, Harvard a mené une étude sur le bonheur, & la conclusion est sans appel : ce qui nous rend indéniablement heureux, c'est d'avoir de bons rapports avec les autres ! 

 

Or, pour entretenir de bonnes relations avec les autres, il faut d'abord avoir un bon rapport avec soi-même, c'est-à-dire avec son corps & son esprit. Il s'agit d'apprendre à bien s'alimenter, pratiquer une activité physique régulière, respirer, méditer, se respecter, aimer les autres, bien les écouter, se (re)connecter à la nature...

 

La majorité de ces apprentissages ne sont pas au programme scolaire alors qu'ils induisent le développement de qualités humaines comme l'empathie, la bienveillance ou la compassion. Ce sont des qualités altruistes que nous avons en nous & dont nous nous détachons au fil du temps, alors que l'école pourrait nous aider à les développer en réintégrant dans son programme des activités dédiées.

 

L'école est en  effet le lieu privilégié pour enseigner l’altruisme, comme un outil précieux susceptible d'aider les enfants à développer leur propension naturelle à la gentillesse & à la coopération. Pour qu'ils deviennent des adultes plus solidaires des Hommes, plus responsables de l'Environnement dans lequel ils vivent. 

 

 

Deux leviers essentiels

 

Vous qui suivez ce blog, vous allez peut-être dire que je radote & que je ressors la méditation à toutes les sauces... & pourtant, c'est la solution magique pour développer le bien-être & les facultés d'apprentissage des enfants. 10 mn quotidiennes suffisent pour renforcer leur mémoire, leur concentration, & leur confiance en eux. 

 

Si vous souhaitez approfondir le sujet, J. Lehman a créé un kit de méditation gratuit pour les élèves de CM1-CM2. Il est basé sur des exercices de respiration lente & des affirmations positives : 1. Je suis une bonne personne / 2. Je suis patient, j’ai confiance & je réussis / 3. Je traite les autres avec respect / 4. J’écoute attentivement / 5. Je réussis quand je suis calme & concentré / 6. J’aime donner / 7. Je peux ralentir ma respiration chaque fois que j’ai envie de me sentir bien.


Quant au 2nd levier, c'est la gamification des programmes scolaires, c'est-à-dire l'apprentissage par les serious games, des ''jeux sérieux'' à visée pédagogique. Destinés à faire apprendre & à former, ces modules de formation ludiques sont inspirés des jeux vidéos. Petite aparté, la gamification a fait ses preuves sur l'apprentissage des adultes également !

 

 

L'école démocratique, une alternative intéressante

 

L'école démocratique, c'est une alternative à l'école standard, qui repense la place de l'enfant, de l'adulte & de leurs interactions dans le cadre scolaire.

 

Dans cette école, la confiance accordée aux enfants prime, & l'apprentissage se fait de manière autonome & informelle. Le professeur ne donne pas de devoir ni d'évaluation, n'enseigne pas mais demeure à disposition de l'élève pour l'aider si besoin. Ainsi, les connaissances fondamentales comme les mathématiques ou le français sont induites par les activités choisies & pratiquées par l'élève. 

 

L'école est conçue comme un espace de liberté, où chacun a la possibilité d'être lui-même, de découvrir ce qui lui plaît, de définir son parcours à son propre tempo. En somme, chacun évolue à son propre rythme, construit son individualité & va vers l'objectif qui lui sied.

 

Pour parfaire son épanouissement, chaque élève peut proposer, quand bon lui semble, un projet ou une activité au groupe. C'est le collectif qui détermine si la proposition est viable & quand elle sera implémentée. Dans le même esprit démocratique, le respect des autres est fondamental : chacun, s'il se sent privé de liberté ou non respecté, peut en référer au collectif. 

 

Dans l'école démocratique, les enfants deviennent autonomes, se sentent bien dans leur peau. Un enfant n' y est pas élève mais acteur de sa vie & de la vie des autres. 

 

 

Finissons par un exemple : l'école Bonvena (''bienvenue'' en esperanto)

 

Créée en janvier 2017, à Lyon, l'école maternelle Bonvena est un lieu éducatif au modèle économique novateur, implanté chez Hévéa, un centre axé innovation sociale & développement durable. Elle est fondée sur 3 piliers :

 

- le projet pédagogique : un enseignement basé sur les apprentissages préconisés par l’Education nationale & des pédagogies alternatives comme Montessori, Reggio Emilia, Freinet, Steiner. 

la continuité éducative :  les parents peuvent s'exprimer sur le projet pédagogique & proposer des ateliers.

- la mixité sociale : le financement repose sur les frais scolaires (tarification selon le quotient familial, bourse solidaire), mais aussi sur une offre de coworking, des ateliers enfants (vacances, périscolaire, langues) & des ateliers parents (être parent en pleine conscience)... 

 

Qui a dit que l'école de demain n'aura pas son rôle à jouer dans le Bonheur de la population ?!! 

 

#vivezvibrez !

Laetitia

 

 

CE POST VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE & ABONNEZ-VOUS A LA HAPPY NEWSLETTER ! LE PARTAGE, C'EST LA VIE !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • So Wonderflow sur Facebook
  • So Wonderflow sur Instagram
  • Sowonderflow sur Pinterest
  • So Wonderflow sur Twitter
  • Gris Icône YouTube