Abonnez-vous à la Happy newsletter  & 

recevez votre Kit booster de Bonheur !

Voyagez dans la positivité : rejoignez instagram

Découvrez des posts qui vous veulent du bien

22/01/2017

29/10/2016

25/10/2016

Please reload

Tout ce que vous apporte le minimalisme

J’ai récemment visionné un reportage captivant sur Tokyo, dans lequel une jeune fille aborde le manque d'espace dans la capitale. Concrètement, son habitation, partagée avec ses parents & grands-parents, est trop petite pour y inclure un coin lecture, alors pour s’adonner à sa passion, elle se rend dans un café manga à deux pas de chez elle. Dans la salle de bains, il n’y a pas de place pour installer de baignoire, alors elle fréquente souvent les bains publics. & comme il n'est pas envisageable non plus d'avoir un animal de compagnie, elle passe quelques heures dans un bar à chats chaque semaine.

 

Comme de nombreux Tokyoïtes, elle s’est adaptée à son environnement & a fait du minimalisme sa philosophie de vie. Un concept aux avantages nombreux, inspiré du zen japonais & du taoïsme chinois, qui a conquis l’Europe également, & moi la première !

 

 

Ma transition minimaliste

 

Mon lifestyle n’a pas toujours été orienté minimalisme : dans le passé, même si j’aimais les espaces épurés, j’adorais acheter des tonnes de vêtements & d’accessoires, des coups de cœur qui me servaient… ou pas ! Jusqu’au jour où j’ai réalisé que j’achetais pour compenser un stress, & que mes dépenses & objets généraient des émotions négatives, une sensation d’étouffement.

 

Tout a commencé à changer pour le mieux lorsque j’ai quitté mon poste pour me reconvertir dans le développement personnel. C’est à ce moment que j’ai découvert l’art de vivre minimaliste. Me concentrer sur ma quête d’essentiel & le détachement matériel m’a fait un bien fou, je me suis sentie légère & libérée.

 

 

Une réponse empreinte de simplicité

 

Nous vivons dans une société de consommation, dans laquelle il est difficile d’échapper aux sollicitations incessantes, aux envies & besoins sans cesse renouvelés. Nous consommons des biens, du temps, de l’espace… & cette course à la consommation nous stresse & nous épuise.

 

Le minimalisme est une réponse à cette surconsommation : c’est l’art de bien vivre avec le minimum, de garder que ce dont on a vraiment besoin, d’éliminer progressivement le superflu pour simplifier son quotidien, favoriser la clarté & le bien-être. On réalise que plus, ce n’est pas forcément mieux. On ne se prive pas, on ne fait entrer dans sa vie que ce qui nous est personnellement utile ou source de joie.

 

En cela, le minimalisme est d’ordre subjectif, & chacun le pratique à son échelle : certains vivent avec une centaine d’objets, tandis que pour d'autres, trier pour arriver à fermer leurs armoires est déjà un aboutissement notoire !

 

Ce mouvement ne se limite pas au matériel, c’est une invitation à choisir consciemment ce & ceux qu’on fait entrer dans sa vie. Il permet d’engager une réflexion sur la manière dont on occupe ses journées, de prendre du recul sur sa consommation & de focaliser davantage sur les choses positives qui sont présentes dans votre vie. Plus d'être & moins d'avoir.

 

 

Le désencombrement libère

 

Si certaines choses matérielles rendent vos vies plus faciles, les objets ne nous définissent pas & ne déterminent pas notre valeur intrinsèque. Or, des études montrent qu’en moyenne, on n’a même pas besoin de 50% de ce que nous possédons & qu'on se sent mieux dans des pièces de vie plus épurées & ordonnées. La solution ? Pas un rapide rangement en surface, mais un désencombrement en profondeur !

 

Il s’agit de faire le ménage par le vide, dans vos placards, vos bureaux, vos étagères. Jetez, donnez, vendez tout ce que vous n’avez pas utilisé depuis un bon moment. Réparez ce qui est réparable & encore utile.

 

Pour les vêtements, ne gardez que vos pièces fétiches, confortables & miroirs de votre personnalité ! Pour pousser l'exercice à l’extrême, Courtney, auteure du blog Be more with less, propose le défi 333 : il s'agit de se vêtir avec 33 pièces par saison, chaussures & accessoires compris.

 

La bonne astuce à retenir pour déterminer quoi garder, c’est de se demander : est-ce utile ? Est-ce confortable ? Est-ce que cela vous fait gagner du temps ?Quand l’avez-vous utilisé / porté la dernière fois ? Est-ce que ça évoque un souvenir agréable ?

 

Les mesures de délestage permettent d’éviter ce qu’on appelle l’effet de rebond, c’est-à-dire le désordre qui revient quotidiennement. Si vous avez du mal à vous lancer, vous pouvez vous référez aux papesses en la matière, qui se basent sur la méthode Dan-Sha-Ri (refuser-jeter-se détacher). Il s'agit de Marie Kondo, qui a publié sa méthode, ''La magie du rangement'', & Hideko Yamashita. Je vous conseille également de suivre les conseils de Joshua Fields Millbur & Ryan Nicodemus du blog The Minimalists ou de lire Goodbye Things : The New Japanese Minimalism de Fumio Sasaki, conférencier & chef de file du nouveau minimalisme japonais.

 

Vous l'aurez compris, un chez-vous désencombré, c’est la fin du chaos dans vos armoires & la promesse d'un havre de paix confortable, fonctionnel & épuré. L'occasion également d'aller plus loin dans la démarche, en découvrant le Feng-Shui.

 

 

Zen is the new black

 

C'est reconnu, le fouillis visuel est un facteur de stress. En faisant le vide dans votre espace de vie,  vous créez une zone de calme extérieur, ce qui vous permet de faire le ménage de printemps dans votre tête, autrement dit le vide, c'est-à-dire de libérer votre esprit des tâches de fonds inconscientes & de créer une zone de calme intérieur. Le brouhaha fait place à la sérénité.

 

A la longue, vous réaliserez que vous n’avez pas besoin de beaucoup pour être satisfait. Vous déconditionnerez votre cerveau, de sorte que l’énergie précédemment focalisée sur le superficiel sera canalisée & réorientée vers des choses plus importantes. Vous parviendrez au lâcher prise, un état apaisant & équilibrant, que vous pourrez entretenir avec la méditation par exemple.

 

Le rangement est donc une forme de catharsis : un moyen de reprendre le contrôle de son existence, de redémarrer sur des bases saines, pour mener une vie plus simple, guidée par la fluidité.

 

 

L'efficacité & l'indépendance numérique

 

Une fois le désencombrement matériel effectué, vous êtes prêts pour passer à l'étape suivante, votre désencombrement numérique ! 

 

Le développement du digital a enrichi nos vies, engagé de beaux échanges & permet aux initiatives décroissantes de se développer (sites dédiés au troc, à l’échange, à l’upcycling, au covoiturage, aux services, à la location entre particuliers). Toutefois, il transforme bien souvent la liberté qu’il procure en dépendance !

 

Le minimalisme suppose de s’interroger sur le ratio vie réelle / vie virtuelle & nous incite à alléger nos vies numériques. Tout ce temps passé sur internet, sur votre mobile est-il vraiment utile ? Plaisant ? Ne souhaiteriez-vous pas le consacrer à autre chose ? A quoi sert de conserver des applications que vous n'utilisez jamais ? Un carnet d'adresses que vous n'utilisez plus ? Zapper les notifications incessantes sera t'il vraiment si horrible que ça ?

 

Etre minimaliste suppose de ralentir,  & permet également de vous organiser : numérisation de la paperasse, manuels d’utilisation disponibles en ligne, tri réguliers de votre ordinateur ... Ce n’est pas parce que les données sont invisibles qu'elles n'encombrent pas.

 

 

Des liens, plutôt que des biens

 

Les obligations sociales & relations plus ou moins saines que vous conservez coûte que coûte pompent votre énergie & révèlent votre peur du manque. S'il vous est difficile de vous séparer d’amis négatifs, c’est parce que vous entretenez un faux besoin qui leur permet d’avoir du pouvoir sur vous : le besoin d’être rassuré. Dites adieu à vos connaissances toxiques, elles empiètent votre allégresse & amélioreront votre vie par leur absence !

 

Rassurez-vous, vous ne deviendrez pas hermite pour autant, car le minimalisme permet de faire de nouvelles rencontres : vous pouvez participer à des communautés enthousiastes, échanger avec des personnes qui vivent la même expérience, ou encore organiser des compétitions amicales. Par exemple, lancez le jeu des 30 jours  : sollicitez des voisins tentés par le minimalisme & demandez-leur de se débarrasser d’une chose le 1er jour du mois, 2 le 2nd, 3 le 3ème etc…Celui qui dure le plus longtemps gagne le challenge !

 

L'aspect ludique du minimalisme peut vous aider à mobiliser vos amis, votre conjoint & vos enfants avec des jeux de désencombrement que vous imaginerez... Vous laisserez ainsi libre cours à votre créativité & passerez plus de moments joyeux avec votre entourage.

 

Il est prouvé que les expériences en famille & entre amis rendent plus heureux que les dépenses matérielles. Un objet apporte un bonheur éphémère, alors qu’une expérience apporte une joie plus grande & plus longue. Le minimalisme vous permettra de mieux apprécier l’instant présent & de resserrer les liens existants. Rappelons-nous que ce que nous possédons réellement dans notre vie, c’est la qualité du moment présent.

 

Parlant de liens, certains objets nous rattachent à des souvenirs & à des ancêtres, & nous immobilisent dans le passé. Nous pouvons réfléchir aux sensations qu’ils nous procurent vraiment, & si les souvenir liés n’influent pas sur notre bonheur, nous pouvons décider d'évoluer sans eux. S’en séparer peut même devenir libératoire, nous pousser à devenir la personne que nous souhaiterions être. Comme le souligne Dominique Loreau dans son livre ''L'art de la simplicité'', ''Nos possessions matérielles ne devraient être que celles qui servent notre corps & qui nourrissent notre âme.''

 

 

Le temps gagné

 

Moins d'objets à nettoyer, à réparer, moins de temps à ranger, à organiser, à stocker, moins d’essayages le matin au moment de s’habiller…Ca vous parle ?

Le minimalisme vous permet de moins faire de corvées chronophages & de moins vous consacrer au superficiel : vous pouvez réaffecter le temps gagné à des activités agréables & à des personnes que vous appréciez. De facto, vous avez plus de temps pour les choses qui apportent de la valeur ajoutée à votre vie.

 

 

L'argent & la qualité

 

En désencombrant, vous allez sélectionner certains objets inutiles & revendre votre trop plein, ce qui vous assurera un petit revenu imprévu.

 

Vous changerez également votre comportement d’achat : vous apprendrez à vous contenter de ce que vous avez déjà & réduirez donc vos besoins & vos frais. Vous réfléchirez à deux fois avant d’acheter, vous les louerez ou les emprunterez. Bye-bye les achats compulsifs ! 

 

Les économies sur le long-terme sont un effet collatéral du minimalisme. Ces économies peuvent financer vos rêves de voyage, les études de vos enfants, des projets personnels ou sociétaux, des aliments de meilleure qualité, des vêtements verts qui perdurent plus longtemps. Vous disposez aussi de fonds en cas de soucis impromptus.

 

 

La préservation de l’environnement

 

Même si le minimalisme est avant tout une démarche individuelle, il contribue à l’effort global pour la Planète. En distinguant ce qui est important dans votre vie, vous voyez mieux ce qui est important dans le monde.

 

C'est pourquoi de nombreux minimalistes adoptent le mode de vie zéro déchet :

- en achetant moins : produire pollue & participe à la déforestation. Moins vous achetez d'objets, plus vous préservez les ressources.

- en achetant mieux : vous achetez seulement par besoin & limitez le gaspillage. Vous achetez de manière plus consciente, en privilégiant les produits écologiques, locaux, bios... 

- en faisant les courses en vrac, avec bocaux & tote-bags : vous diminuez les emballages, notamment plastique.

- en privilégiant le recyclage : vous favorisez le réemploi & donnez une nouvelle vie aux objets. 

- en réparant plutôt qu'en rachetant : vous luttez contre l'obsolescence programmée.

-  en triant les déchets.


Etre minimaliste vous permet de réfléchir à ce que vous voulez entreprendre pour la Planète, de concrétiser vos aspirations écologiques & d'être acteur du changement.

 

 

Conclusion

 

Vivre dans le minimalisme est un cheminement vers la simplicité qui nous aide à mieux nous connaître, à porter un regard nouveau su la société, & à devenir plus généreux au sens large du terme. En constatant que beaucoup de nos préoccupations actuelles sont futiles & ne nous mènent rien, nous pouvons réorienter notre quotidien pour le rendre plus heureux. Nous pouvons expérimenter plutôt que posséder, remercier pour ce que nous avons au lieu de regretter ce que nous n'avons pas. Nous pouvons réorienter notre quotidien pour impacter positivement notre entourage & changer le monde.

C'est décidé, vous vous y mettez ?

 

#vivezvibrez !

Laetitia

 

 

CE POST VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE & ABONNEZ-VOUS A LA HAPPY NEWSLETTER ! LE PARTAGE, C'EST LA VIE ! 

 



 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • So Wonderflow sur Facebook
  • So Wonderflow sur Instagram
  • Sowonderflow sur Pinterest
  • So Wonderflow sur Twitter
  • Gris Icône YouTube