Abonnez-vous à la Happy newsletter  & 

recevez votre Kit booster de Bonheur !

Voyagez dans la positivité : rejoignez instagram

Découvrez des posts qui vous veulent du bien

22/01/2017

29/10/2016

25/10/2016

Please reload

Bijoux de zénitude

Vous connaissez Géo ? J'adoooore feuilleter ce superbe magazine ! Il m'inspire pour préparer mes futurs voyages, & me permet de m'évader dans des contrées lointaines alors que je suis encore chez moi. Alors que je préparais mon article sur les marches contemplatives dans la nature, Géo a publié un dossier sur Kyoto, la ville qui fourmille de karesansui, les fameux jardins secs suscitant la contemplation. J’y ai vu un clin d'oeil, je ne pouvais pas passer outre les karesansui dans mon post ! Au programme, pouvoirs, évasion, magie, éveil... J'espère que la balade vous plaira.

 

 

Des pouvoirs régénérants

 

Comme la marche de contemplation, l’observation du karesansui nous reconnecte avec la nature, nous rend plus attentif à l’instant présent, nous apaise, nous ressource. Pas d'excuse pour y échapper : ces deux activités contemplatives ne requièrent rien d’autre que d’y consacrer du temps, de s'y adonner dans le silence & le respect du monde environnant.

 

Pour les pratiquer, vous pouvez vous rendre dans le karesansui qui vous attire le plus (En France, par exemple, le jardin Erik Borja, le jardin Albert Kahn), ou dans le lieu qui vous semble le plus propice à une marche (mer, square, campagne, forêt…).

 

L’observation en pleine conscience vous ancre dans le présent. Dans le cas de la marche, votre attention doit se porter sur vos mouvements corporels, votre respiration, la sensorialité (sons, toucher, odeurs...). Le karesansui, quant à lui, sollicite beaucoup la vue & fait appel à votre imagination à partir d’éléments naturels... il vous raconte une histoire, des histoires. Celles que vous voulez.

 

 

Evasion & charge magique

 

Le karesansui signifie littéralement "sec, montagne, eau". Exempt d'eau, il est composé de gravillons, de sable, de pierres brutes (ishigumi) & de mousse. Son esthétique simplifiée fait la part belle à l'abstraction grâce à un agencement basé sur le principe du mitate, qui veut dire "suggérer quelque chose avec autre chose". C’est donc vous qui interprétez à votre guise les images que vous saisissez : vous verrez par exemple, un océan dans des graviers, une montagne dans une pierre, ou encore une cascade dans du sable. La portée symbolique des éléments est vaste, les possibilités de visualisation & de voyage sont infinies.

 

Avec les marches de contemplation, vous vous imprégnez progressivement des sensations physiques perçues au contact de la nature. Vous redevenez réceptif aux sensations qui vous lient au Monde, vous ne faîtes plus qu’un avec lui. Vous êtes. Tout simplement. Vous goûtez ce délicieux moment d'authenticité & de félicité.

 

Par expérience, je dirais qu'aussi bien dans les jardins secs que lors des marches contemplatives, la sérénité, la sensation de protection & d'unité avec la nature sont à leur paroxysme, à tel point qu'une atmosphère quasi-magique se dégage. D'ailleurs, dans le karesansui, l'assemblage dit ''carré magique'' (pierres positionnées asymétriquement, toujours en nombre impair (7-5-3)) a été spécifiquement pensé pour garantir les ondes bénéfiques du jardin.

 

 

Vacuité & éveil spirituel

 

Le karesansui, comme la marche contemplative, tente de révéler la véritable nature de la réalité, au delà des aspects illusoires de ce monde. Pour atteindre l’éveil spirituel, l’un & l’autre appellent à la méditation.

 

Lors des marches, la contemplation, le mouvement lent & la sensorialité initient le processus méditatif. Dans les jardins nippons, outre la contemplation, c’est le ratissage quotidien, par la concentration qu’il exige sur le moment présent, qui EST la méditation. La méditation se fait donc aussi en mouvement, comme lors des marches.


& ce n'est qu'à travers elle que l’on peut atteindre un état de ''non pensée'' (mushin), c'est-à-dire réussir à vider son esprit pour enfin voir les choses d’une façon juste, trouver des réponses en soi.

 

La nature en général, & particulièrement les karesansui, forment un environnement idéal où les concepts de transition & d'impermanence peuvent sereinement être accueillis.

 

 

Marche de contemplation ou karesansui?

 

Dans les deux contextes, ce qui se passe à l’extérieur de vous impacte positivement votre intériorité. C'est un point de départ pour votre voyage spirituel & pour la stimulation de votre énergie vitale. Que vous choisissiez la marche contemplative, la fréquentation du karesansui ou les deux, vous contribuez à votre santé physique & mentale.

 

#vivezvibrez !

Laetitia

 

 

CE POST VOUS A PLU? PARTAGEZ-LE & ABONNEZ-VOUS A LA HAPPY NEWSLETTER ! LA VIE, C'EST LE PARTAGE !

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • So Wonderflow sur Facebook
  • So Wonderflow sur Instagram
  • Sowonderflow sur Pinterest
  • So Wonderflow sur Twitter
  • Gris Icône YouTube