Abonnez-vous à la Happy newsletter  & 

recevez votre Kit booster de Bonheur !

Voyagez dans la positivité : rejoignez instagram

Découvrez des posts qui vous veulent du bien

22/01/2017

29/10/2016

25/10/2016

Please reload

Comment pardonner même quand ça semble mission impossible ?

Vous êtes-vous déjà dit, en pensant à quelqu’un qui vous a offensé, que nous n’étiez pas prêt de le pardonner ? Vous êtes-vous senti amer & aigri, le ressentiment envers cette personne nuisant à votre bonne humeur quotidienne ? Vous êtes-vous senti coupable d'avoir blessé quelqu'un ? Avez-vous déjà laissé passer des mois, voire des années avant d'arriver à passer à autre chose ?

Pardonner aux autres ainsi qu'à soi-même, ce n’est pas toujours évident. C’est pourtant un acte vital car il apporte un certain apaisement, une sensation de satisfaction, & un jaillissement d'ondes positives.  Alors comment faire pour pardonner même si cela vous semble mission impossible ? Réponse en 6 points !

 

 

 

1. Exercez votre libre-arbitre

 

Heureusement, vous n’avez pas besoin de vous sentir prêt ou d’attendre que votre colère s’apaise pour réussir à pardonner. Il s’agit bel & bien de décider de pardonner, de prendre une décision délibérée au service de votre bien-être.

Cela ne veut pas dire que vous cautionnez les actions qui vous ont blessé, ni que vous invitiez de nouveau la personne blessante dans votre vie. Cela veut seulement dire que vous voulez effacer la dette que cette personne a envers vous, que vous voulez surpasser votre douleur, que vous voulez reprendre le pouvoir sur vous-même. Pardonner signifie que vous vous ouvrez le champ des possibles & décidez d’avancer paisiblement.

 

 

2. Déclenchez le processus

 

Dès que vous êtes décidé à pardonner, & même si vous n’êtes pas prêt, vous pouvez enclencher le processus : le point de départ, c’est de laisser votre colère s’en aller. La colère est une émotion saine, à condition de la laisser s’échapper. La retenir en soi crée un bouillonnement intérieur épuisant alors que la laisser s'évaporer procure sérénité, vitalité, & puissance.

 

En pratique : prenez plusieurs respirations profondes, écoutez de la musique relaxante, faites-vous masser (je vous suggère le kobido), marchez dans la nature (l'occasion de découvrir le shinrin-yoku), faites une séance de sport, méditez… Bref, faites des choses qui vous calment & soyez à l’écoute de vos sensations physiques (une douleur qui disparaît, une tension qui s'apaise...)

 

 

3. Passez en mode pleine conscience

 

L’acceptation joue un rôle majeur dans le pardon. Il s’agit d’accepter qu’une blessure a été causée, qu’elle est bien réelle, qu’elle ait été commise par vous-même ou par autrui. Il s’agit aussi d'admettre qu'on a pu perdre du temps dans une relation, d’accepter qu’une personne ne comprendra probablement jamais combien elle vous a blessé, ou encore d’accueillir une situation qui vous semble injuste.

Plus important & plus difficile aussi, il est question d’accepter la pleine responsabilité de la souffrance dans laquelle vous êtes. Au même titre que le pardon relève de votre libre arbitre, vous pouvez décider de vos réactions (colère, revanche, lâcher-prise…).


En pratique : évaluez dans quelle mesure vos actions ont pu affecter autrui, ou de quelle façon les actions d’autrui vous ont affecté. Focalisez-vous sur le moment présent, autorisez-vous à ressentir & accueillir la culpabilité, la tristesse & le regret qui surgissent.

 

 

4. Faites preuve de sagesse

 

La capacité à pardonner demande aussi une prise de conscience de notre humanité commune. Nous sommes tous des êtres imparfaits dont les actions sont interdépendantes. De ce fait, nos actions ont un plus large impact que notre seule petite personne. En d’autres termes, chacun est responsable de ses propres actions & il doit accepter que ses erreurs ne touchent pas que lui-même. Ceci dit, inutile de ressasser les faits, ou de chercher la façon dont vous auriez pu les prévenir, parce que… ce qui est passé est passé.

 

Prenons du recul... Une offense peut résulter de nombreuses causes & conditions interdépendantes. Bien souvent, nous la laissons occuper une place trop importante dans notre être. Regardez au-delà de vous-même & dépassez votre interprétation personnelle de la situation. Certains faits vous échappent peut-être. Il n’y a pas qu'une vérité, chacun voit midi à sa porte ; -)

 

En pratique : essayez de comprendre ce qui a abouti à votre erreur, ou à celle d’autrui. Des facteurs extérieurs ont-ils pu vous perturber à l’époque ? Certains souvenirs enfouis ont-ils resurgi de manière irrationnelle ? Une ancienne blessure s'est-elle ré-ouverte ? Votre interlocuteur a t'il pu vivre vos propos comme une attaque personnelle ? Pouvez-vous relativiser l’intention & le rôle de chacun, être moins intransigeant ?

 

 

5. Soignez la blessure avec compassion & auto-compassion

 

Dans cette magnifique expérience qu’est la vie humaine, on sera forcément blessé un jour & on blessera forcément quelqu’un un jour. Un jour on sera pardonné, & un jour on pardonnera.

 

En vous attachant à pardonner rapidement & sincèrement, vous vous ouvrirez à plus d’énergie, à de meilleures relations & à un enrichissement personnel exponentiel. Si vous arrivez à relativiser la situation, vous arriverez à faire preuve d’empathie & de clémence.

 

Accueillez la compassion & l’auto-compassion, affirmez vos intentions actuelles, & pardonnez-vous en même temps que vous pardonnez autrui. Cela arrive à tout le monde de faire des erreurs, ou de mal agir !

 

En pratique : au calme, visualisez une personne qui vous a blessé ou à qui vous avez causé de la souffrance. Pensez à un événement spécifique que vous regrettez dans cette relation, pour lequel vous souhaiteriez vous pardonner ou la pardonner.

Fermez vos yeux, respirez doucement, mettez une main sur votre cœur, centre symbolique de l’amour, & autorisez la gentillesse à circuler de votre cœur vers vos doigts, puis à se diffuser dans tout le reste de votre corps.

Exprimez des affirmations du type ‘’Je suis gentil avec moi-même’’, ‘’Je m’accepte comme je suis’’, ‘’Je commence à me pardonner’’, ‘’Je te pardonne’’, ‘’J’avance en paix’’…

 

 

6. Engagez-vous

 

Si vous avez suivi tout ce processus de pardon, il vous a fallu bien du courage car certaines étapes sont difficiles à mettre en œuvre. Vous avez grandi, vous pouvez vous féliciter de cette réussite, & même la célébrer !

Vous auto-pardonner est précurseur de grands changements dans votre vie. Cela vous rend plus fort & vous aide à éviter de réitérer les mêmes erreurs dans le futur. Cela vous aide à prendre un engagement envers vous-même & les autres, celui de pardonner sincèrement & d’éviter de blesser, au mieux de vos capacités. En prenant cette responsabilité, vous propagez des ondes positives & contribuez à rendre le monde meilleur & plus heureux, bravo à vous !

 

Sur le même thème : Pardonner, moi ?

 

#vivezvibrez !

Laetitia

 

 

CE POST VOUS A PLU? PARTAGEZ-LE & ABONNEZ-VOUS A LA HAPPY NEWSLETTER ! LA VIE, C'EST LE PARTAGE !

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • So Wonderflow sur Facebook
  • So Wonderflow sur Instagram
  • Sowonderflow sur Pinterest
  • So Wonderflow sur Twitter
  • Gris Icône YouTube