Abonnez-vous à la Happy newsletter  & 

recevez votre Kit booster de Bonheur !

Voyagez dans la positivité : rejoignez instagram

Découvrez des posts qui vous veulent du bien

22/01/2017

29/10/2016

25/10/2016

Please reload

5 stratégies pour devenir optimiste

Au mois d’août dernier, revenant joyeusement d’un super week-end dans le sud de la France, je me suis fait voler ma carte bancaire à la Gare de Lyon, sans même m’en rendre compte. Embêtant certes, mais l’épisode ne s’arrête pas là, puisque dans la foulée, elle a été utilisée frauduleusement : 1 500€ m’ont été subtilisés ! Un mois et demi plus tard, j’attends toujours la confirmation du remboursement par ma banque, mais je suis certaine que ça ne va pas tarder !

 

Quand c’est arrivé, j’aurais pu m’énerver (ma fille m'a demandé si j’avais pleuré quand je m’en étais aperçue lol), mais au lieu de cela je me suis dit : ‘’Bon, de toutes façons, c’est fait, rien ne sert de s’apitoyer, je ne pourrai pas revenir en arrière. On ne m’a pas agressée, je suis en bonne santé. La prochaine fois, je ferai encore plus attention aux pickpockets. Alors autant me concentrer sur les actions à mener : faire opposition, porter plainte, remplir les formulaires, & basta, on passe à autre chose, la banque me contactera dans quelques temps pour me confirmer le remboursement’’. Du coup, quelques heures après, j’avais déjà évacué ce vol de ma tête, & il ne m’a pas gâché la journée. C’est ce que j’appellerai une attitude positive, attitude que l'on peut d'ailleurs cultiver...

 

 

L’optimisme aide à agir posément

 

Notre attitude influence la façon dont nous percevons & répondons aux aléas de la vie. Ainsi pour certains, un problème est de grande ampleur, alors que pour d’autres, ce même problème n’est qu’une gêne mineure, balayée en 2 minutes. Un état d’esprit pessimiste vous laisse dans le désarroi & la panique, alors qu’un mindset optimiste, i.e la tendance à penser que des choses positives vont se passer dans le futur, vous permet de rester calme & d’entreprendre l’action appropriée au contexte.

 

 

L’optimisme, bon pour la santé

 

Dès lors que nous avons un mindset (état d'esprit) positif, nous sommes plus aptes à gommer les effets des vecteurs de stress, nous nous remettons plus vite des situations négatives, notre capacité de persévérance est boostée, & notre niveau global de bonheur est plus élevé. Selon la science, l’optimiste est même bon pour la santé : début 2019, l’Université de Boston a démontré que l’optimisme pouvait contribuer à l’allongement de l’espérance de vie, car, entre autres, les gens optimistes tendent à adopter un mode de vie plus sain : régime alimentaire équilibré, pas de cigarette, consommation d'alcool modérée, plus d’activité physique etc...

Quelques mois plus tard, en septembre, des scientifiques new-yorkais spécialisés en cardiologie & en sciences comportementales ont annoncé l’existence d’un lien entre l’optimisme & un risque moins élevé de 35% de souffrir d’une crise cardiaque, & de 14% de décéder d’une mort prématurée, toutes causes confondues (cancer, démence, diabète…).

 

 

L’optimisme, inné &/ou acquis

 

Mais il y a une bonne nouvelle pour ceux qui ont du mal à positiver : nos mindsets peuvent évoluer. Avec du temps, de l’énergie, & bien sûr des efforts, nous pouvons tout à fait adopter un comportement plus optimiste, peu importe notre inclinaison naturelle. Les recherches scientifiques ont mis à jour 5 stratégies que nous allons détailler maintenant. 

 

 

Un recadrage de la situation

 

Le stress est inévitable, & d'ailleurs n'est pas toujours négatif, mais ça c'est un autre sujet ! On côtoie le stress tous les jours, ne serait-ce qu’avec nos to do listes surchargées, ou les transports. Si nous ne pouvons pas éliminer toutes les sources de stress qui nous dérangent, nous pouvons tout de même décider de notre comportement face à elles. Notamment faire preuve d'équanimité.

 

L’équanimité, c'est l’aptitude à voir un élément / événement tel qu’il est, à l'accepter, sans chercher à l’interpréter. De ce fait, une situation d'échec n’est pas obligatoirement catastrophique, & une situation de réussite n’est pas obligatoirement extatique. Il s'agit de prendre les choses comme elles viennent, sereinement, en gardant en tête que rien ne dure toujours.

 

Choisir d’adopter un état d’esprit encore plus positif, c’est ce que font naturellement les personnes optimistes. Elles naviguent facilement dans la vie, tirant le positif des événements négatifs & des contrariétés, ce qui les aide à maintenir leur humeur à un niveau stable.

 

Si le recadrage positif n'est pas inné chez vous, concentrez-vous sur ce qu’il y a de positif dans vos facteurs de stress quotidien, & non ce que vous y voyez de négatif. Par exemple, si vous êtes coincé dans les embouteillages, admirez la beauté de la nature par la fenêtre, si vous êtes bloqué dans un aéroport, utilisez ce temps pour appeler un ami ou lire un livre, si vous avez manqué une promotion, peaufinez votre CV & explorez d’autres options de carrière, etc…

 

Vous avez compris le principe : on ne peut pas contrôler tout ce qui nous arrive, mais nous pouvons tous transformer les événements difficiles en challenges à relever, plutôt que subir des situations qui nous semblent désastreuses.

 

 

L’auto-compassion

 

On a parfois tendance à s’auto-flageller quand les choses ne vont pas comme elles le devraient, ce qui, sans étonnement, ne nous fait pas nous sentir mieux. Pour orienter notre mindset dans une direction plus positive, nous pouvons tout simplement faire une pause & nous auto-consoler avec gentillesse, exactement comme nous le ferions avec un ami proche qui traverse une passe difficile.

 

Les personnes qui pratiquent l’auto-compassion sont moins enclines à se blâmer quand des choses négatives surviennent, ce qui agit en leur faveur : elles sont moins anxieuses & déprimées que la moyenne, & de manière générale, elles se sentent plus heureuses & plus optimistes quant à leur avenir. Par exemple, les étudiants en 1ère année universitaire qui éprouvent beaucoup d’auto-compassion pendant cette période de transition difficile sont plus motivés & plus engagés dans la vie de leur université que les autres étudiants, peut-être parce qu’ils se sentent plus aptes à relever les défis supposés, & qu’ils se sentent plus connectés aux autres personnes de manière générale dans leurs vies.

 

Donc, prenez note, quand des choses négatives vous arrivent, accordez-vous un moment de répits. Pardonnez-vous, soyez compréhensif avec vous-même, & traitez-vous avec auto-compassion, tout ira mieux !

 

 

Lâcher-prise


 

Très fréquemment, face un événement fâcheux terminé, nous nous mettons à ruminer. Au lieu d’accepter ce qui s’est passé & d’avancer, nous restons scotchés à nos sentiments négatifs, & pour empirer la situation, nous nous blâmons de nous sentir mal ! 

 

Les gens qui s’auto-critiquent d’avoir des pensées & des émotions négatives sont plus anxieux & dépressifs que les autres. Ils ont également un niveau inférieur de bien-être & de satisfaction. Parce que lorsque vous vous blâmez pour vos émotions, cela crée un cercle vicieux, dans lequel la rumination génère de mauvaises émotions, qui amènent encore plus de rumination.

 

Si vous ruminez à propos d’un conflit avec un ami, une situation difficile au travail, l’état de l’environnement, essayez-donc une nouvelle approche : identifiez vos pensées & vos émotions négatives & arrêtez d’y résister. Par exemple, si vous pensez ‘’Je me sens seul’’, ‘’Mon travail ne me plaît pas’’, ‘’J’ai peur pour l’état de la Planète’’…, en nommant & en acceptant vos pensées négatives, vous ouvrirez la voie pour plus de positivité future. 

 

 

Comparaison n’est pas raison

 

Les personnes heureuses n’ont pas besoin de se comparer aux autres. Elles sont simplement reconnaissantes pour ce qu’elles ont. Cette façon de voir les choses est une bonne manière d’augmenter le niveau d’optimisme & de bien-être.

 

Tout le monde n’est pas enclin à la comparaison sociale, certains plus, d’autres moins, voire pas. Ceux d’entre nous qui on un mindset négatif trouvent certainement dur d’y échapper, particulièrement sur les réseaux sociaux, parce que la plupart des gens n'y montrent que les côtés sympas de leurs vies : des enfants qui réussissent, de merveilleuses vacances, des carrières incroyables... ce qui peut nous faire croire à tort que notre vie n'arrive pas à la cheville de la leur.

 

Si vous vous retrouvez dans le piège de la comparaison, essayez de laisser tomber vos habitudes en matière de réseaux sociaux, ou au moins changer la manière dont vous appréhendez les profils surpositifs que vous y trouvez. Concentrez-vous plutôt sur votre vécu réel & agréable, par exemple, vous n’avez- peut être pas passé 3 semaines dans un loft à Manhattan, mais vous avez passé de superbes vacances en famille au bord de la mer. 

 

 

L’humour, toujours l’humour

 

Dans pratiquement toutes les situations, il est possible de glisser une pointe d’humour. Faire l’effort de chercher le côté risible de la situation peut vous apporter une certaine légèreté, vous aider à adopter un mindset plus positif. Rappelez-vous que ça fera toujours une bonne histoire à raconter plus tard.

 

Car c'est un fait, l’humour nous aide à faire face aux petites contrariétés de la vie quotidienne, mais aussi aux situations plus graves. Cette capacité à prendre les choses avec dérision réduit le stress & ses effets négatifs sur le bien-être physique & physiologique.

 

 

Conclusion

 

J’ai eu l’occasion d’appliquer ces stratégies à maintes reprises, & même si j’ai tendance à le faire naturellement, je vous garantis que ça marche aussi sur les pessimistes (j'en connais quelques-uns !). Se sentir mieux vaut vraiment la peine d’y mettre tout son cœur & toute son énergie. & si malgré tout, ça ne vous vient toujours pas, ne désespérez pas & entourez-vous de personnes optimistes : elles vous aideront à cultiver cette compétence en vous servant de mentor.

 

#vivezvibrez !

Laetitia

 

 

CE POST VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE & ABONNEZ-VOUS A LA HAPPY NEWSLETTER ! LE PARTAGE, C'EST LA VIE ! 

 



 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • So Wonderflow sur Facebook
  • So Wonderflow sur Instagram
  • Sowonderflow sur Pinterest
  • So Wonderflow sur Twitter
  • Gris Icône YouTube