top of page
Rechercher

Ce que le shinrin-yoku va vous apporter


Dernière mise à jour : septembre 2022


Depuis toujours, les philosophies & pratiques japonaises m'inspirent. J'y trouve beaucoup de sagesse & de quiétude. Je voudrais donc évoquer l'une d'entre elles aujourd’hui, le shinrin-yoku, une ode à la nature, qui contribue fortement à notre bonne santé, & qui pourrait aussi favoriser de meilleurs rapports humains.


Etre soi. S’aimer. Etre en paix. Avoir confiance. Profiter de l’instant présent. S’inspirer. Pour recevoir la Happy newsletter So Wonderflow, c’est par ici !

Arbre, végétaux & fleurs

Un bain... de forêt

Au Pays du Soleil Levant, où le rapport entre Etre humain & Nature est plus intime que chez nous les occidentaux, on pratique le shinrin-yoku, soit littéralement le bain de forêt, pour faire écho au bain de soleil !

Pour les japonais, le shinrin-yoku est une forme de médecine préventive tellement importante qu’en 1982, le gouvernement, inquiet de l'état de stress des nippons, a développé un programme de bains de forêt, comme nous pratiquons les bains de mer en thalassothérapie. Aujourd'hui, il y a plus de 5 millions d'adeptes au Japon.

Cette ''thérapie forestière'' est une immersion intense & apaisante dans la nature, une promenade méditatoire, imprégnée d'odeurs boisées, du clapotis des ruisseaux, du chant des oiseaux… Les sens en éveil, on s'imprègne de la nature, on observe les nuances de verts, on respire pleinement.

Une expérience intense

Il s'agit de vivre intensément l’expérience, de vider sa tête, d’être profondément attentif à ce qui se passe en nous, & de se connecter avec la nature, la force des végétaux. Toucher un arbre, goûter des plantes comestibles, regarder les remous de l'eau... en se concentrant sur le ressenti, sans chercher à mettre des mots dessus ni à analyser. Il y a longtemps, le philosophe des Lumières Jean-Jacques Rousseau, pointait déjà dans son œuvre Les Rêveries du promeneur solitaire, que la marche nous ramène à la simplicité de l'existence, comblé, sans attente particulière... La zénitude profonde en somme.


Voici quelques conseils pour améliorer votre expérience :

  • Déconnectez-vous, éteignez votre téléphone.

  • Marchez lentement, évitez de converser & explorer avec tous vos sens.

  • Agenouillez-vous pour voir ou sentir ce qui se trouve sur le sol. Asseyez-vous le dos contre un arbre ou posez une main sur le sol. Connectez-vous vraiment à la nature.

  • Laissez les sons venir à vous.

  • Étreignez un arbre pour en sentir la vie, l'énergie.

Evasion & bien-être garantis !

Le shinrin-yoku procure une sensation d'apaisement, d'évasion & de bien-être total : outre la qualité de l’air & le calme, la prévalence des couleurs verte et bleue a un effet apaisant sur l’esprit. Mais plus qu'une simple reconnexion avec soi-même & l'environnement, cette thérapie a des bienfaits médicaux prouvés : elle stimule l'immunité & diminue le taux de stress.

Après 20 minutes de marche en forêt, les niveaux d'hormones associées au stress commencent déjà à diminuer. Cet état est favorisé par les phytoncides, des substances volatiles excrétées dans l'air par certaines plantes & certains arbres (pin, arbre à thé, chêne ...).


Sur les plantes, les phytoncides repoussent les insectes & ralentissent la propagation des bactéries & des champignons toxiques, tandis que sur les humains, elles stimulent nos cellules dites Natural Killers (NK), diminuant la tension artérielle & le niveau de cortisol salivaire (hormone du stress).

Ainsi, 2 heures de marche dans les bois renforcent les fonctions immunitaires, diminuent la fréquence cardiaque, la pression artérielle & l'anxiété. Le sommeil est de meilleure qualité. Ces résultats ont été prouvés et mesurés scientifiquement, si bien qu'aujourd'hui on développe la sylvothérapie en France, ou la forest therapy au Royaume-Uni. Des guides spécialistes du shinrin-yoku proposent des immersions diurnes, mais aussi nocturnes, pour des sensations décuplées.

Deux bonnes nouvelles à creuser

L'Université d'Hokkaido, au Japon, a mené une étude sur diabétiques d'une soixantaine d'années : il en ressort qu'après 3 à 6 km de marche en forêt, leur taux de sucre dans le sang s'est rééquilibré, grâce aux effets conjoints du shinrin-yoku & de l'activité physique.


Selon l'article ''The big idea: can forests teach us to live better ?'' de The Guardian, pour améliorer nos rapports humains, nous pourrions imiter la forêt. Cet écosystème, de la canopée aux alliances entre racines & champignons "contient d'importantes leçons sur la force d'une communauté, la nécessité d'y trouver une diversité de rôle & la puissance de l'entraide."

On emmène les enfants ?

Les enfants aussi peuvent pratiquer le shinrin-yoku, c'est même peut-être plus accessible pour eux que pour les adultes car ils ont une capacité d'émerveillement incroyable & un besoin moindre de tout conceptualiser.



Conclusion


Le shinrin-yoku est la garantie d'un effet relaxant & ressourçant pour tous. C'est une activité accessible quel que soit l'âge, le sexe, les revenus... & en plus, en France, on ne manque pas de forêts : Paimpont, Morvan, Bellême, Landes, Sologne, Païlolive, Fontainebleau... & pas loin de chez nous, en Pologne, on peut même se rendre dans la forêt de Bialowieza, dernière forêt primaire d'Europe (ie non transformée par les activités humaines). Etes-vous prêts à tenter l'expérience ?

Vivez, vibrez !

Laetitia



Vous voudrez peut-être aussi :

Lire ces livres pour vous plonger dans le bain : ''La vie secrète des arbres'', Peter Wohlleben, Ed. Les Arènes, & ''S'enforester'' du philosophe B. Morizot

Découvrir comment toujours passer de bonnes journées

Parcourir l'article de The Guardian : ''The big idea: can forests teach us to live better ?''



CE POST VOUS A PLU ? SOUTENEZ MON TRAVAIL SUR TIPEE !

bottom of page