Rechercher

Réaliser vos rêves avec la visualisation ?

A la fac, j’ai longtemps utilisé la visualisation sans mettre de mot dessus : à force de penser en permanence à mes rêves, ils finissaient par se concrétiser. Je trouvais ça fou ! & puis, plus tard, en me formant au développement personnel, j’ai découvert tout ce que recouvrait le concept de visualisation, & j’ai trouvé cela très puissant. Les rêves ne sont pas voués à rester dans notre esprit, ils sont faits pour se réaliser, & la visualisation y contribue. Vous voulez découvrir comment ? C'est maintenant !



Au préalable, comprendre le rôle du subconscient


Définir précisément ce qu’est le subconscient est difficile, car en fait, personne n’en connaît les limites. Disons simplement que c’est tout ce qui n’est pas conscient.


En effet, si le conscient est le terrain de l’objectivité & de la logique, le subconscient est, quant à lui, l’antre de la subjectivité, des émotions ressenties tout au long de la vie & des fonctionnements cognitifs vitaux. Saviez-vous par exemple que c’est lui qui règle votre respiration, fait battre votre cœur, qu’il ne dort jamais, & qu’il contrôle 90% de vos comportements ? Impressionnant, n’est-ce pas ?


& encore plus impressionnant : le subconscient est fortement influencé par les pensées, c’est pourquoi on dit qu’elles déterminent nos réactions subconscientes, qui elles-mêmes modifient nos comportements sans que nous en ayons conscience. Pour faire court, choisir vos pensées permet de changer votre vie.



Comment communiquer efficacement avec le subconscient ?


L’autosuggestion est une forme de reconditionnement positif, & c’est une méthode très efficace pour communiquer avec le subconscient parce qu’on peut décider de ses pensées n’importe quand, & où que l’on soit.


Il ne s’agit pas de se répéter qu’on veut être riche, avoir plus d’amis ou trouver le job de ses rêves pour que le subconscient accomplisse nos desiderata… Il est en effet plutôt hermétique aux ordres intimés directement. & en matière de subconscient, la volonté est aussi impuissante que les ordres !



Le processus de visualisation


La meilleure technique pour communiquer avec le subconscient consiste plutôt à laisser votre imagination s’exprimer via le processus de visualisation.


Le prérequis, qui vous semble peut-être évident, c’est d’être au clair sur ce que vous voulez.


Ensuite, isolez-vous dans un endroit calme, détendez-vous physiquement, par exemple en vous allongeant, & commencez à visualiser les résultats que vous voulez obtenir. En d’autres termes, vous vous imaginez dans la situation que vous visez, avec le plus de détails possibles, comme si vous aviez déjà atteint votre objectif, comme si c’était une réalité existante, pas un souhait (ça, c’est le rôle de la bucket list). Visualiser quelque chose est un premier pas vers la réalisation de votre objectif puisque vous envoyez des messages intentionnels à votre subconscient à cet effet.


Par exemple, si vous devez jouer une pièce théâtre & que vous craignez d’être paralysé(e) par le trac, visualisez-vous scène, imaginez le décor, les lumières, l’ambiance, votre allocution parfaite, le ton posé de votre voix, les expressions de votre visage, vos attitudes, votre plaisir à jouer, les applaudissements, la sensation de joie & d’accomplissement.


Pour concrétiser votre suggestion, il est important de la visualiser au présent, d’être le plus spécifique possible, ainsi que de répéter cette même pensée quotidiennement pour que le subconscient finisse par l’accepter. Ce n’est pas la peine que votre conscient lui indique quoi faire ni comment faire pour arriver à ce résultat. Pas besoin non plus d’imposer des délais à votre subconscient. Il faut le laisser faire comme il l’entend, sous peine de retarder ou empêcher le processus de réalisation.


Par contre, il est conseillé d’accompagner la visualisation du lifestyle & des actions correspondantes pour générer les émotions & les effets attendus. Par exemple, se visualiser allégé de 10 kg tout en mangeant trop & mal est irréalisable car incohérent.


Noter vos succès sur un carnet vous aide à prendre conscience de vos accomplissements, ce qui déclenche un biais de confirmation. C’est comme donner le feu vert à votre cerveau, lui confirmer que la visualisation est efficace, et qu’il peut continuer dans cette voie. La visualisation est un entraînement mental qui enclenche un cercle vertueux & cultive la confiance. Les émotions positives créent de nouvelles connexions cognitives qui changent votre perception, votre façon de relever les challenges, ce qui finalement garantit les résultats. Ainsi, vous faites venir votre chance à vous, vous vous réinventez.


La visualisation s’adressant au subconscient & non au conscient, pour que votre suggestion ait le maximum de chances d’aboutir, il faut que votre conscient soit le plus passif possible. & les moments où il est le plus en retrait, c’est au réveil ou avant de s’endormir. Ce sont donc les meilleurs moments pour pratiquer la visualisation.



La visualisation peut-elle échouer & pourquoi ?


Naturellement, la visualisation peut échouer. D’une part, parce qu’on ne peut pas argumenter avec le subconscient pour essayer de le convaincre. D’autre part, parce qu’il ne fait pas non plus une analyse pour savoir lesquelles de vos suggestions sont les meilleures. Il se contente d’accepter celles que vous lui apportez, & tout particulièrement les plus dominantes.


Cela veut dire que si vos croyances & la majeure partie de vos pensées s’opposent à la suggestion positive que vous visualisez, le subconscient la rejettera, & ce, quelles que soient votre motivation & vos capacités d’imagination. Si vous croyez dur comme fer que votre situation est sans issue, alors elle le sera. Si vous avez une pensée limitante, vous pouvez retourner cette pensée en vous disant : ‘’& pourquoi pas ?’’. Pourquoi le négatif aurait-il plus de valeur que le positif ? Faire un travail sur vos croyances limitantes peut aussi être utile avant de vous lancer dans la visualisation.


Veillez également à faire des suggestions qui vont toutes dans le même sens, sans jamais douter des pouvoirs de votre subconscient. Acceptez que ces pouvoirs existent, faites leur confiance même si vous ne les contrôlez pas, & laissez la magie de l’invisible opérer.


Gardez en tête que votre façon de penser, d’être ou de parler crée un climat subconscient soit néfaste, soit profitable à votre progression & influe donc sur le cours de votre vie.



Faut-il visualiser les obstacles ?


La visualisation positive conditionne l’esprit vers le résultat souhaité. Les obstacles ne font pas partie de la visualisation puisqu’ils représentent des scenarii négatifs potentiels. Les visualiser reviendrait à imaginer des résistances, & ce serait donc faire un pas vers l'échec.


Par contre, l’identification des obstacles éventuels majeurs & les actions à mener en conséquence peuvent faire partie de votre feuille de route si vous le souhaitez, mais cela survient bien après le processus de visualisation. Pour ma part, je n’en vois pas l’intérêt puisqu’il est impossible d’identifier à l’avance toutes les barrières qu’il nous faudra éventuellement sauter un jour pour avancer.



Conclusion


La visualisation est une gymnastique de l’esprit qui permet d’aller vers les situations que vous souhaitez vivre, les personnes qui correspondent à votre état d’esprit, les résultats que vous voulez atteindre. Cette méthode éprouvée fonctionne dans tous les domaines, aussi bien pro que perso, & les sportifs de haut niveau s’en servent notamment pour améliorer leurs performances. Cet outil qualitatif vous aide à façonner votre avenir : ‘’Le meilleur moyen de prévoir le futur, c'est de le créer.’’ (Peter Drucker)



Vivez, vibrez !

Laetitia



CE POST VOUS A PLU ? DECOUVREZ COMMENT VOUS RELAXER & VOUS METTRE EN CONDITION POUR BIEN VISUALISER