top of page
Rechercher

Vaincre la migraine, c'est possible ?

Dernière mise à jour : mars 2023


Comme des millions de personnes dans le monde, depuis mon enfance, je souffre d'une maladie neurologique très handicapante bien qu'invisible, la migraine. Pas juste de petits maux de tête occasionnels, non, la vraie migraine chronique. Celle qui nuit considérablement à votre qualité de vie, votre bien-être, votre bonheur. Comme tous les migraineux, pendant des années, j'ai appliqué de nombreuses recommandations pour m'en débarrasser... mais rien n'a marché. Dans ce post, nous allons explorer les causes, les symptômes, les conséquences, quelques moyens de stopper les crises, & évoquer les avancées de la médecine en matière de traitement des migraines. Pour un guide complet vers le soulagement & toutes mes solutions anti-migraine, je vous suggère de lire le P'tit Guide Se débarrasser des migraines pour ne plus se sentir coincé dans son corps & dans sa vie (en cours d'écriture. Pré-commande possible via le formulaire de contact).



Personne migraineuse

Etre soi. S’aimer. Etre en paix. Avoir confiance. Profiter de l’instant présent. S’inspirer. Pour recevoir la Happy newsletter So Wonderflow, c’est par ici !


Les causes


Les migraines peuvent être causées par une multitude de facteurs qui varient d'un individu à l'autre, comme stress, la fatigue, les changements hormonaux, l'alimentation, la lumière vive, les odeurs fortes, & même la génétique. Certaines personnes sont plus susceptibles de souffrir de migraines que d'autres, & les femmes sont d'ailleurs plus touchées que les hommes.

Pour identifier vos facteurs déclencheurs, il est utile de vous observer, de vous écouter, de repérer & de noter quand se produisent les crises, & à quelle intensité (modérée, forte, intense).



Les symptômes


Les symptômes les plus fréquents sont les maux de tête unilatéraux pulsatiles & lancinants, la sensibilité à la lumière, au bruit, les nausées, les vomissements, & les vertiges. Il faut savoir que l'intensité des migraines varie, & qu'elles peuvent durer entre plusieurs heures & plusieurs jours. Certain(es) migraineux(ses) comme moi, ressentent une aura avant l'apparition de la migraine, qui peut inclure des sensations visuelles ou auditives anormales, des troubles du langage, des fourmillements dans le corps (j'ai même expérimenté des fourmillements dans la langue & une moitié du visage, c'est flippant). Après la crise, une grande fatigue s'empare souvent du corps, & le besoin de dormir se fait expressément ressentir.



Les conséquences


Les personnes qui souffrent de migraines peuvent manquer les cours ou le travail, avoir des difficultés à effectuer des tâches quotidiennes, être incapables de profiter de leurs loisirs, de lire, d'écrire, de parler, de s'occuper de leurs enfants. Par exemple, j'ai appris très tôt à ma fille que je souffrais de migraines & que pour que sa maman aille mieux très vite, elle pouvait jouer tranquillement dans le salon ou regarder un dessin animé, le temps que je dorme. A 3 ans, elle appliquait instantanément la routine adéquate quand je disais ''oh, encore cette vilaine migraine !''.


Mais souvent les migraineux(ses) se sentent incompris car ceux qui ne le sont pas ont tendance à confondre les migraines avec des maux de tête passagers. Les migraines chroniques peuvent entraîner une détresse émotionnelle & un isolement social.



Comment stopper les crises


Heureusement, il est possible d'agir sur les crises de migraine : on peut les stopper quand elles débutent, & on peut aussi réduire leur fréquence sur le long terme. Je vous l'affirme car depuis l'âge de 6 ans, je souffrais de migraines violentes sur plusieurs jours à raison de 2 à 3 par mois, & porter des lunettes n'y changeait rien. Depuis que j'ai commencé à travailler sur ce problème, mes crises surviennent moins fréquemment, & ne durent plus aussi longtemps. Le problème est loin d'être résolu, mais c'est quand même un sacré soulagement.


Dès qu'on ressent des symptômes pré-migraine (le prodrome), c'est le moment d'agir pour éviter que la douleur ne monte en puissance. Je vous explique ce qui fonctionne sur moi, en espérant que ce soit aussi le cas pour vous, car chacun est différent.


Au moindre fourmillement ou trouble visuel, je bois un ou deux cafés serrés (je vous explique juste après pourquoi du café), assise dans le silence, voire les yeux fermés. Je prends mon temps, & je me concentre sur l'odeur & le goût agréables de ma boisson. Cela suffit parfois à stopper la crise. Mais si ce n'est pas le cas, je masse mes tempes avec un mélange d'huiles essentielles, je fais quelques exercices de respiration profonde, puis je me couche 60 minutes dans le noir, au calme.


La caféine contenue dans le café agit comme un vasoconstricteur, c'est-à-dire qu'elle peut aider à réduire la douleur en réduisant la dilatation des vaisseaux sanguins qui se produit lors des épisodes de migraine. Mais attention, la caféine peut causer une vasoconstriction excessive, qui peut entraîner une diminution du flux sanguin vers le cerveau, ce qui peut déclencher une migraine chez les personnes qui y sont prédisposées. Sans compter que la caféine peut aussi entraîner une augmentation de l'anxiété & du stress, ce qui peut également déclencher des migraines chez certaines personnes. Pas simple de s'y retrouver, hein ?


Certains médicaments comme les analgésiques, les triptans, & les prophylactiques sont couramment utilisés contre la migraine. Personnellement, je ne suis pas fan : j'ai été sous triptans pendant un moment, & même si ça m'a soulagée au début, mon corps s'est habitué, & rapidement, ça n'a plus eu d'effet sur moi. J'ai donc arrêté, d'autant plus que je n'ai jamais aimé l'idée de dépendre d'un médicament. Je n'envisagerai d'en reprendre que si mes crises recommencent à empirer. A vous de voir avec votre médecin si cela vous convient.


Par contre, les changements de mode de vie que vous pouvez opérer me semblent très intéressants, car, en plus de diminuer la fréquence des migraines, ils augmentent considérablement le bien-être physique & mental au quotidien. Il s'agit notamment d'éviter les facteurs déclencheurs connus (trop de temps sur les écrans, les néons des boutiques, les causes de stress...), de réguler votre sommeil, de pratiquer des exercices de relaxation, & d'adopter une alimentation équilibrée. Testé & approuvé !


Les thérapies complémentaires sont également efficaces. Je pense notamment à l'acupuncture, la biofeedback, & la méditation. Vous trouverez dans l'eshop des guides pour vous aider à mettre certaines pratiques en place facilement (respiration, relaxation, méditation).



Les avancées de la médecine


Les avancées dans le traitement des migraines sont source d'espoir. Les triptans sont plus efficaces qu'avant, & les nouveaux médicaments tels que les CGRP (Récepteurs calcitonine-génique liés au peptide) ont également montré des résultats prometteurs. Les chercheurs continuent d'explorer de nouvelles thérapies & traitements, y compris des approches non pharmacologiques comme que la stimulation du nerf vague.



Conclusion


La migraine affecte le quotidien de millions de personnes, dont les facteurs déclencheurs varient, & les traitements doivent être adaptés à chaque individu. Il n'est pas facile de se concentrer sur son épanouissement & son développement personnel quand on souffre physiquement au point parfois de ne plus pouvoir rien faire.


Je compatis à votre souffrance, & pour vous laisser guider vers le soulagement, je vous propose de lire le P'tit Guide Se débarrasser des migraines pour ne plus se sentir coincé dans son corps & dans sa vie. Actuellement en cours d'écriture, vous pouvez le pré-commander via le formulaire de contact.



Laetitia



Vous aimerez peut-être aussi

Découvrir l'outil Mon repas facile pour vous aider à avoir une alimentation équilibrée

Apprendre à méditer facilement

Rebondir face aux tracas de la vie



bottom of page